Conclusion d’un bail commercial : pas sans l’accord du nu-propriétaire !

Il arrive souvent, notamment après une succession, que la propriété d’un bien soit « démembrée ». Le droit de propriété du bien est alors réparti entre un nu-propriétaire, qui a le droit d’en disposer, et un usufruitier, qui a le droit de l’utiliser et de percevoir les revenus qu’il dégage.

 Soyez les premiers informés !

Recevez directement nos dernières infos dans votre boîte Email :