La décision de préemption de la Safer doit être notifiée à l’acquéreur évincé !

Lorsque la Safer exerce son droit de préemption sur un terrain agricole, elle doit en informer le notaire chargé de la vente ainsi que l’acquéreur évincé. En pratique, cette notification doit être effectuée par lettre recommandée avec demande d’avis de réception (LRAR).

 Soyez les premiers informés !

Recevez directement nos dernières infos dans votre boîte Email :