Le recours à l’épargne salariale encouragé dans les PME

Les primes d’intéressement ou de participation versées aux salariés ainsi que les abondements de l’employeur sur un plan d’épargne salariale sont soumis à un prélèvement, le forfait social, qui est entièrement à la charge de l’employeur et dont le taux correspond, en principe, à 20 % de ces sommes.

 Soyez les premiers informés !

Recevez directement nos dernières infos dans votre boîte Email :