Renonciation à une clause de non-concurrence : un écrit sinon rien !

Pour protéger les intérêts de son entreprise, un employeur peut insérer une clause de non-concurrence dans le contrat de travail d’un salarié. Moyennant une contrepartie financière, cette clause interdit à ce dernier, après son départ de l’entreprise, d’exercer, pour son propre compte ou chez un nouvel employeur, une activité professionnelle concurrente.

 Soyez les premiers informés !

Recevez directement nos dernières infos dans votre boîte Email :