Responsabilité d’une association en cas de rupture d’une relation commerciale

Dans le cadre de son activité, une association est susceptible d’entretenir des relations commerciales avec différents partenaires. Et pour mettre un terme à une relation commerciale établie, elle doit prendre le soin de donner un préavis écrit et suffisamment long. À défaut, la rupture brutale de cette relation commerciale établie l’expose à devoir verser des dommages-intérêts à son contractant qui en est victime.

 Soyez les premiers informés !

Recevez directement nos dernières infos dans votre boîte Email :